AccueilCarteDébut Voyage8 Février9 Février10 Février11 Février12 Février13 Février14 Février15 Février16 Février17 Février18 Février19 Février20-21 Février22-23 Février

 

4ème jour : Dimanche 8 février : HYDERABAD

 

 « Hyderabad semble être perpétuellement en « heure de pointe ». C’est un concerto incessant de klaxons, où évoluent des rickshaws pétaradants… » (Guide du Routard)

Comment relater en quelques lignes tout ce que nous avons vécu ce dimanche à Hyderabad ? Il faudrait des pages pour raconter les moments forts qu’ont été les rencontres avec les frères et les jeunes dont ils s’occupent et la découverte de ce pays qui nous reçoit si généreusement.

  

Photo du groupe


 

Agrandir

  

Au premier plan : Christian Bizon, Gilbert Ramanantoanina, T.M. Joseph (provincial de Hyderabad) , Denis Le Corre, Jozef Leurs, Guy Mignet
Au second plan : Jean-Claude Chupin, Daniel Petiteau, Jean Chéory, Jean-Claude Berthomé, Jo Allain, Alain Henrion, Abel Rortais, Jean-Louis Ollivier, Léon Tendeng, Marcel Barreteau, Pierre Mavic, Marcel Ulenaers, T.A. Joseph

  

Nous avons d’abord reçu un formidable accueil dans la maison qui abrite 33 enfants de la rue dont prennent soin deux frères. Le moment le plus émouvant fut celui où chacun des garçons (de 7 à 15 ans) a offert à chacun de nous son dessin montrant cote à cote un problème de la société indienne (éducation, pollution…) et une solution à ce problème

  

Hyderabad Nylayam :
Enfants de la rue




 

Agrandir

  

Brother Varghese nous a brossé en quelques minutes le tableau contrasté d’un pays si complexe. Il n’y a pas « une Inde », il y a des diversités en Inde. Les très riches (30%) côtoient la classe moyenne (40 %) et les très pauvres (30%). Les hindous (80 %) vivent avec les musulmans (13%) et les chrétiens (2%), sans parler des dizaines d’ethnies, des 15 langues et des 4000 dialectes. Qu’est-ce qui cimente un tel pays ? C’est sans doute le fruit d’une tradition millénaire malheureusement mise à mal aujourd’hui par des fondamentalistes.

  

Hyderabad Nylayam Enfants de la rue :
Bro Varghese



 

Agrandir

  

Nous avons aussi visité un temple hindou au milieu d’un foule respectueuse et « priante ». Nous avons assisté à un spectacle laser sur l’histoire de cette ville. Enfin des élèves d’une école des frères nous ont offert un spectacle de danses et de chants digne de professionnels, où le Père de Montfort tenait lui aussi la vedette (chant, déploiement de banderoles)

  

Hyderabad Réception à St Paul's : la grâce d’une danseuse indienne


 

Agrandir

  

En terminant cette journée, nous sommes encore une fois émerveillé par l’hospitalité de nos frères qui nous couvrent de cadeaux, nous font goûter leur meilleure cuisine et nous offrent un bel exemple de fidélité créative à notre fondateur !